Portraits

Sami Bouali

 

« Zone interdite » l’a fait découvrir aux Français, un ancien sous-officier de la Légion Etrangère, réside aujourd’hui à Marseille, où il est fortement impliqué dans le tissu associatif.

Son objectif : tirer les gens vers le haut, « donnez-nous les pires, on en fera les meilleurs » pour cela il agit sur le terrain en mobilisant des partenaires multiples : associations, établissements scolaires, le bataillon des marins pompiers de Marseille, la police nationale, la Légion Etrangère, le Tribunal de Grande Instance, la mairie, le conseil général...

Les initiatives foisonnent telles le marathon des institutions, faire découvrir dans leurs locaux, les institutions pour les jeunes, organisation d’un camp d’évasion en Corse, pour des jeunes en grande difficulté sociale (au sein du 2ème REP), immerger 20 jeunes en Guyane au sein des camps d’entrainement et de survie de la Légion Etrangère.

Aujourd’hui, il lance une opération de formation civique des jeunes en liaison avec l’éducation nationale. C’est dans ce contexte que notre Cercle National des Bénévoles mobilise ses adhérents sur Marseille pour soutenir et participer à cette action qui vise à renforcer la cohésion nationale, nous examinons également la possibilité de diffuser ces initiatives dans d’autres grandes métropoles...